“Eco services pour tous”: Interview avec le CEO de KUNDA’S TALENT

Temps de lecture : 9 min

+ Bonjour Monsieur, veuillez-vous présenter à nos lecteurs

Bonjour à vous. Je suis Erroce Ezéchiel Ekundayo YANCLO, jeune béninois de 26 ans ; célibataire sans enfant. Je suis diplômé de l’Ecole Nationale d’Economie Appliquée et de Management (ENEAM). Je suis C.E.O de la jeune start-up Kunda’s Talents. Deux choses m’identifient le mieux : Ma sensibilité profonde aux besoins des autres et ma passion pour l’écriture.

+ Définissez nous KUNDA’S TALENTS ?

 Kunda’s Talents : Kunda est issu du radical de mon troisième prénom (EKUNDAYO) qui en langue Yoruba signifie « La tristesse est devenue joie ». Les talents se sont ajoutés juste pour donner en Anglais « Les talents de Kunda ». Fondée en 2017 avec le soutien sans faille de Taofik AFFOLABI et de Axel KOUTON. Ils sont respectivement Chargé de Communication et Responsable Financier. La start-up KUNDA’S TALENTS a été formellement enregistrée en Mars 2019.

KUNDA’S TALENTS est un creuset d’éclosions d’initiatives entrepreneuriales. Cliquez pour tweeter

L’objectif est de permettre à tous nos pairs candidats à l’entrepreneuriat, de trouver des possibilités de réalisation de leurs rêves. L’idée est venue de plusieurs sollicitations de nos pairs. Ainsi, nous essayions peu ou prou de trouver solutions dans la réalisation de leurs micro projets d’entreprises. Par après, précisément en mars 2018 alors que nous nettoyions ensemble un polytank (Château d’eau), nous nous sommes ensuite dits : pourquoi ne pas valoriser ce que nous faisons ? Nous y avions donc associés les Eco-services, une lutte chère à nous. Nous avions ainsi voué une partie de nos activités à des actions de sensibilisations, la protection et la valorisation de notre environnement.

+ Pourquoi intéressez-vous au secteur de l’environnement ?

Cette question nous est plusieurs fois revenue. Le constat étant surtout qu’aucun des membres actifs de KUNDA’S TALENTS n’a reçu une formation en environnement ou en agronomie. En fait, vous serez peut être surpris, mais nous avions commencé, bien longtemps déjà. Bien avant même de savoir que nous étions dans la protection de l’environnement. Ça a commencé au quartier, où nous nettoyions les polytanks, les jardins et organisions des actions de sensibilisations et de salubrité.

En effet, trois choses essentielles définissent notre engagement. Premièrement la réalité de la lutte écologique dans le monde entier en ces dernières années. Deuxièmement les défis qu’a notre pays le Bénin en matière de protection de l’environnement. Enfin nous avons les conseils de nos amis et mentors qui nous invitaient à valoriser ce que nous faisions.

Au regard de tout cela, nous avions donc décidé de nous pencher largement sur les questions liées à la protection de l’environnement. Cliquez pour tweeter

Nous nous formons beaucoup dans le domaine. L’objectif est d’être aguerris sur les questions liées à l’écologie dans son ensemble.

+ Quels sont vos objectifs en matière de protection d’environnement ?

 Ils sont pour nous de deux ordres en résumé : 

Primo, sensibiliser les uns et les autres. Mais plus particulièrement la couche juvénile aux enjeux liés à la protection de notre environnement. Cliquez pour tweeter

Secundo, nous aspirons à créer un vaste réseau. Un réseau de valorisation de notre environnement à travers des actions simples. Comme par exemples des sorties et visites écologiques. Un troisième objectif s’apparente pour nous aussi opportun. C’est celui de nous associer aux initiatives nouvelles ou déjà en cours portées par d’autres organisations. Le fait est que nous estimons qu’aucune action de développement ne peut se réaliser en autarcie.

+ Quels sont les projets que vous aviez déjà réalisés en termes de protection de l’environnement ?

Nous avions débuté avec les actions « Plus propre, plus vital ». Elles étaient une phase expérimentale du projet « Eco services pour tous ». Nous faisions du porte à porte auprès des ménages pour le nettoyage de leurs polytanks.

+ Le bilan que vous pouvez faire dans le sens de la réalisation de ces projets ?

 Nous gardons de très bons souvenirs de ses actions, enclenchées depuis 2017. C’est l’occasion pour moi de dire un sincère merci à des personnes très estimées. Ils nous qui nous encourageaient à cette époque. Vous savez, voir des “gaillards” nantis de licences comme nous entrer dans des polytanks étaient pour certains de nos amis une aberration. Mais pour nous, les objectifs étaient bien précis.

Il est évident que pour faire quelque chose d’inédit, il faut faire le contraire de ce que tout le monde fait. Cliquez pour tweeter

 + Quelles ont été vos difficultés majeures ?

Vous savez, le manque de confiance de votre entourage. Elle demeure la plaie au front quand vous lancez votre projet. Quand vous surmontez cela et arrivez à leur montrer ce que vous avez dans vos tripes, alors ils commencent peu à peu à croire en vous. Moi personnellement, j’encourage le risque.

[bctt tweet=”Je souhaite que mes pairs entrepreneurs et moi connaissions de grosses difficultés, échouons même. Mais qu’au final nous surmontons, sortant grandis de nos échecs.” username=””]

C’est le propre des grands entrepreneurs et là réside toute ma conviction. Il y a aussi la question des moyens, mais je ne m’attarderai pas sur cela. Elles sont multiformes nos façons de voir à ce sujet. Mais pour moi, elle n’est pas la difficulté prépondérante.

+ Parlez-nous du projet « Eco services pour tous »

Le projet « Eco services pour tous » est la continuité des actions « Plus propre, plus vital ». Ce projet engagé en février 2019 regroupe un ensemble d’actions de sensibilisations. Les cibles sont les élèves et étudiants qui apprennent sur les thématiques liées à la protection de l’environnement. Egalement, nous avions maintenu les nettoyages de polytanks. Ceci dans les ménages et les avions étendu aux entreprises. L’épilogue de ce projet pour cette année est constitué d’une journée de salubrité et d’une visite écologique.

+ Quels sont vos objectifs pour ce projet ?

Les objectifs sont entre autres :

  • Sensibiliser la population, la couche juvénile en particulier à des actions concrètes de protection de leur environnement,

  • Inviter les ménages et entreprises à être des acteurs majeurs de protection de l’environnement,

  • Valoriser des actions de découvertes de richesses naturelles béninoises.

+ Le samedi 09 novembre dernier, vous aviez fait un nettoyage au marché de Pahou, parlez-nous de l’objectif de cette journée de salubrité ?

Effectivement, le samedi 09 novembre dernier, nous étions dans le marché de Pahou. Nous étions accompagnés par le chef Division Environnement et Cadre de Vie de la Mairie de Ouidah. Nous le remercions sincèrement pour sa disponibilité et son action mobilisatrice.

L’objectif de cette journée était de sensibiliser les usagers du marché de Pahou à une prise de conscience collective. Cliquez pour tweeter

Surtout à un changement de comportement face aux réalités de protection de l’environnement.

 + La population cible a-t-elle accompagné cette initiative ?

 Des personnes volontaires étaient là avec nous. Nous avons par exemple, l’équipe de KUNDA’S TALENTS, des personnes sympathisantes, et bien d’autres. Ils étaient à la genèse de l’initiative et il faut sincèrement que nous leur tirons une fière chandelle. Par après, les usagers du marché se sont joints à l’initiative. Mais en nombre faible faut-il reconnaître.

+ Les objectifs du jour ont-ils été atteints ?

De façon pratique et objective, les objectifs ont été atteints.

Nous avions pu inviter la population à perpétuer ces actions pour la protection et la valorisation de leur environnement. Cliquez pour tweeter

Ceci à travers un message à leur endroit, et cela reste une grande avancée pour nous. Par ailleurs, la participation active des bénéficiaires reste fortement un défi à relever.

+ Quels sont les moyens que vous mettez en place pour assurer la réussite du Projet « Eco services pour tous » ?

Nous réalisons ce projet sur fond propres et il faut l’avouer. Donc ce n’est pas du tout aisé. Par ailleurs, le soutien de nos partenaires est venu comme une bouée de sauvetage nous conforter dans nos actions.

En termes d’actions mises en place dans le cadre des activités de fin de ce projet, nous avons constitué un vaste réseau de communication. Cliquez pour tweeter

 Ceci via les réseaux sociaux, des blogs et la presse écrite. Nous projetons passer également par des ondes radiophoniques et dans quelques universités. Des immersions et actions d’ordre organisationnel ont également été mises en place. Permettez-moi s’il vous plait de remercier du fond du cœur nos partenaires. Dans l’ombre font un travail incroyable. Nous remercions de ce fait AUG INT’ DESIGN, ECOLO HAPPY DAY, les Restaurants CHEZ CHIRO et BUFFETS D’ANGES, NORÉE, BeBlog, le Blog LA NATURE S’EXPRIME, TÉLÉRUDIT et CRYSTALLIN PHOTOGRAPHIE.

+ Un voyage éco-tourisme, c’est quoi l’objectif ?

 Le samedi 23 novembre prochain, nous ferons une visite écologique. La destination de ce voyage est le village d’AVLÉKÉTÉ. À travers cette activité, nous voulons faire connaitre le village d’Avlékété aux participants. 

Aussi, nous voulons sensibiliser la couche juvénile participante à des actions concrètes de protection et de valorisation de l’environnement. Cliquez pour tweeter

+ Quelles sont les surprises qui attendent les participants ?

Vous voulez donc anticiper les choses quoi ! (Rires).

En fait cette sortie sera inédite. Cliquez pour tweeter

Parfois les gens préfèrent des lieux bien en vue, extravagants et bien médiatisés. Nous avons porté notre choix sur un village simple, anodin, plein de sens et de symbolisme. Un village dans le département de l’Atlantique, mais tellement méconnu. Nous prenons la responsabilité de le faire découvrir à nos pairs jeunes. Rassurez-vous, la découverte du village en soi est déjà une surprise. Les échanges, rencontres, activités ludiques, détentes et autres activités sont autant de surprises. 

« La vie est une rencontre, nous y avions pris rendez-vous » Cliquez pour tweeter

dira notre célèbre poète béninois Sêminvo l’Enfant Noir. Une chose est certaine, les participants se rendront compte que ce moment était unique.

 

+ Quelles sont les modalités de participation ?

La participation est fixée à 4.000 FCFA, un coup très forfaitaire pour faire participer beaucoup de jeunes. Elle est payable par Mobile Money au 00229 96724076. Les participations seront rigoureusement clôturées le 19 novembre prochain à 20h. Nous sommes par ailleurs ouverts à tout type de dons. Des dons en nature comme en numéraire qui pourraient nous aider dans l’organisation de cette journée.

+ Pensez-vous que de pareilles actions sont des solutions durables en termes de protection de l’environnement ?

Nous n’avons nullement la prétention de solutionner d’un coup de bâton magique les défis liés à la protection de l’environnement. Cliquez pour tweeter

Mais nous sommes convaincus que nos actions feront tâche d’huile. Ainsi, ensemble avec les différents acteurs qui multiplient des initiatives écologiques de protection de l’environnement, nous arriverons à laisser des empreintes. Des empreintes en termes d’actions de protection de l’environnement.

+ Quel appel lancez-vous à nos lecteurs pour qu’ils puissent soutenir votre noble initiative ?

Notre appel sera communicationnel.

Nous invitons toutes les personnes qui nous suivent, à être des relais, de véritables canaux de communication. Cliquez pour tweeter

A travers des partages et des invitations de leurs proches à soutenir nos initiatives. Nous inviterons également des personnes sensibles aux questions liées à la protection de l’environnement à soutenir et accompagner nos actions. Nous sommes ouverts à de nouveaux partenariats.

+ Vos contacts pour vous joindre

Nous sommes joignables (Appels et WhatsApp) au 00229 60760812 / 96301175 / 96724076 et par mail kundastalents@gmail.com. Vous pourriez également nous suivre sur notre page Facebook officiel « Kunda’s Talents »

 

2 commentaires sur ““Eco services pour tous”: Interview avec le CEO de KUNDA’S TALENT”

  1. Merci à la start up Starp Kunda’s Talents pour toutes ces initiatives qu’elle entreprend pour le bien être de la population Béninoise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *