Mères Célibataires: Ces héroïnes dédaignées de nos sociétés

Temps de lecture : 10 min

Personne ne l’ignore. Personne n’ignore le fait que le phénomène de la mono parentalité est monnaie courante dans nos sociétés. Et plus encore, les familles monoparentales sont essentiellement maternelles. Essentiellement maternelle dans la mesure où l’on parle fort rarement des pères célibataires. Fille-mère, mère célibataire, maman solo ou aussi femme célibataire avec enfant (s). Telles sont les multiples étiquettes qui leur sont collées en société. Il s’agit bien des mères célibataires. Oui, mères célibataires, je parle de ces amazones maternelles.  Ces dames sont-elles épanouies ? Quelles sont les causes d’une telle situation et arrivent-elles à garder le cap? L’équipe Beblog a investit tout le Bénin pour vous. Nous allons tout vous dire de nos mères célibataires.

+Une mère célibataire, C’est quoi?

Une maman célibataire est une femme ou une fille dépourvue de partenaire et ayant à sa charge un ou des enfants de 0 à 20 ans. 

 +Mère célibataire : situation de la vie ou choix assumé?

On en rencontre partout des mamans solos. Dans nos quartiers, villes et même villages. Mais elles ne sont pas mères célibataires de la même façon, puisque chacune a son histoire.

– Situation de la vie

Plusieurs raisons sous-tendent l’existence de cette catégorie. Des raisons qui ne s’expliquent Presque pas par la raison.

  • Les veuves

Une mère pourrait devenir célibataire suite au décès de son conjoint. Les veuves sont bien aussi des mères célibataires même si l’appellation veuve leur est plus appropriée. Dans ce cas, la femme mariée avec ses enfants qui vivait une vie tranquille, se retrouve du jour au lendemain sans mari. Elle fait donc seule face au destin et est obligée d’assumer. Dans bien de cas, elle se remarie quand la fleure de l’âge le permet. Cela dépend aussi de l’attachement qu’elle a pour son défunt mari. La situation étant brusque, il lui est un peu difficile de réaliser l’ampleur de sa situation . Très souvent donc elles sont dans des nuages les jours, mois, années suivants et leur vie de femme avec enfant sans mari leur échappe. Bien dommage!!!

  • Les divorcées bon gré malgré

Le mariage est un risque. Fonder une famille avec un “inconnu” peut tourner au vinaigre ou à une douce salade de fruit. Bien de fois cela réussit, mais parfois cela ne marche pas comme sur des roulettes. C’est ce dernier cas, que vive certaines femmes. Ainsi, auparavant mariées avec enfants, elles se retrouvent du jour au lendemain avec enfants mais sans mari. Les raisons sont légion. En effet, que cela soit de la faute de la femme (qui cuisine plus bien comme auparavant, ou….), ou de l’homme (qui à priori a trouvé mieux au dehors) l’inévitable finit par arriver.  Les conséquences sont les mêmes. La femme se retrouve seule sans le vouloir avec des enfants. Cliquez pour tweeter Souvent elle n’arrive pas à assumer (moralement et financièrement) puisqu’étant habituée à la présence d’un homme dans le foyer. Dans bien de cas, elles se remarient. D’autres sont marqué à vie, et vouent une haine à mort aux hommes. Ainsi, elles restent seules et assument leur statut.

  • Les grossesses non désirées

Tu l’as mis? Non, trop tard chérie! Évidement, je parle des cas de grossesses non désirées.  Souvent étouffés par le plaisir charnel, les partenaires se laissent aller dans leurs ébats. La conséquence immédiate est l’arrêt des cycles chez la fille, et du temps chez l’homme. Étant sur les bancs dans la plupart des cas, l’homme refuse toute implication et fuit tout simplement ses responsabilités (il disparaît comme par magie). Dans d’autres cas, ce sont des hommes irresponsables qui ne sont pas prêt d’assumer leurs actes. Cliquez pour tweeter Ces derniers sont souvent mariés et laissent ces filles ou presque femmes dans de mauvais draps. Elles se retrouvent donc presque seules, parents aidant, qui leur apportent l’aide minimum. Mais souvent, elles se retrouvent totalement seules puisque selon l’entourage, elles sont les uniques responsables de leur situation. Beaucoup avortent (que je condamne, rien ne vaut la vie). Bien d’autres abandonnent la progéniture et les orphelinats prennent le relais. D’autres assument et deviennent donc maman célibataire. Dites-moi si ce cas, est une situation de la vie ou une irresponsabilité des hommes pervers. Laissez vos commentaires.

–  Choix assumé

Contrairement à ce qu’on pense, les cas de choix personnel sont souvent légion comparativement à des situations de la vie. Une femme peut devenir mère célibataire suite à un choix qu’elle fait personnellement.

  • Par fécondation in-vitro, père donneur, adoption ou homme piégé

La science évolue et avec elle les femmes et leur situation. Cliquez pour tweeter

 De nature, certaines femmes n’aiment pas la présence d’un homme dans leur vie. Bien sûr, elles acceptent la satisfaction de leur désirs sexuels. Mais elles ne veulent pas du sérieux; ni de couples, ni de familles. Les raisons sont ailleurs puisque le passé compte beaucoup: ne les jugez pas! Peut-être nées d’une famille monoparentale, ou témoin des atrocités qu’a subit leur maman dans le cocon (ou l’enfer) familial, les cicatrices renaissent.Quand les vieilles victimes deviennent de jeunes actrices, porteuses du gêne de femme solo sans en être la génitrice”. Parmi elles, on en retrouve qui veulent bien d’une progéniture. Progéniture sans progéniteur? Elles ont de multiples choix. Elles peuvent dans l’un de leurs ébats piéger un homme et concrétiser ainsi leur vœux. Aussi, elles peuvent avoir un donneur de sperme. L’option avancée avec la science est la fécondation in-vitro, là encore un donneur de sperme est nécessaire. L’une des dernières options est l’adoption. Dans l’un ou l’autre cas, elles assument fièrement la concrétisation de leur vœux: avoir un enfant. Elles assument tout, surtout le côté financier et émotionnel mais  rarement le côté paternel. Vous pensez pas pareils? Alors commentez et donnez-moi vos avis.

  • Divorcée

Je le répète, cocon familial ou enfer familial? Parfois, famille rime avec horreur et cauchemar. Dans beaucoup de cas, ces femmes sont obligées de quitter leur foyer pour retrouver la paix. Harcelées, humiliées, maltraitées et violentées; par le même homme qui leur a promis ciel et terre auparavant, elles sont abasourdies, ne sachant quoi répondre à de pareilles souffrances. Beaucoup continuent à subir jusqu’à ce que mort s’en suive (bien triste 🙁 ). D’autres pour leur enfants font le geste utile: le divorce. En effet, elles quittent tout simplement leur enfer pour enfin s’épanouir et donner le meilleur à leur progéniture. Un choix assumé qui pourrait être bien aussi une situation de la vie. Dans leur nouvelle vie, elles essaient de joindre les deux bouts parfois avec aise, parfois en allant aux charbons. Cliquez pour tweeter Ainsi, beaucoup se remarient mais bien d’autres continuent seule avec leur enfants le combat. Dans l’un ou l’autre cas, elles assument leur choix et font de leur vie leur désir. 

+ Maman isolée: un poids si lourd que…

Assumer l’éducation, la fiance et l’affection d’un enfant à deux est déjà super compliqué. Alors imaginez une maman qui le fait seule: elles sont des héroïnes.

En effet, être une maman isolée n'est pas aisé. Il faut à la fois jouer le rôle des deux parents. Cliquez pour tweeter

La contrainte d’assurer seule plusieurs obligations fait ainsi surface.

– La finance

En premier lieu, il faut arriver à assurer les dépenses, toutes les dépenses de la petite famille. Celles des enfants d’abords et aussi les siennes. Multiplier ses sources de revenus est alors de mise. Avec un seul emploi ou commerce parfois elles n’y arrivent pas. Ainsi, elles créent leur vie sur des dettes à l’infinie. Cliquez pour tweeter En effet, l’objectif est d’assumer le minimum et pour certain le maximum à leur bout de bois adorés. Tout les moyens sont donc permis. Qu’est ce qu’elles ne sont prêtes à faire pour leur enfants: des héroïnes!!! Cliquez pour tweeter

–  L’éducation

“Va me laver les assiettes, tu n’entends pas?” La tâche n’est pas du tout aisé même à deux. Les enfants sont connus pour leur rébellion légendaire. Ainsi, imaginons un peu une maman seule allouer à cette tâche. Cliquez pour tweeter

Mais gré malgré elle s’y attèle et trouve tout le calme possible pour ne pas leur briser les os ( mais parfois, elles les brisent…..mdr 😀 ). En effet, elles s’arment souvent de beaucoup de sang froid pour assumer ce rôle de papa. Parfois elles réussissent brillamment mais d’autres fois elles abandonnent vite et laissent germer des enfants trop gâtés (la société fera le reste 😉 …)

–  L’émotionnel et l’affectif

Éduquer un enfant est différent de l’élever. Cliquez pour tweeter Il faut répondre presque sur tout les plans. Son copain la larguer il faut être là, son ami lui a mal parlé il faut répondre, etc… Aussi la période de puberté avec les premières menstrues de la fille et les envolées du garçon: pas facile! Mais toujours sereine elles essaient d’assumer et garde la tête sur les épaules. Cliquez pour tweeter

–  La société et ses ont dit….

Bien de fois, au dehors, dans leur entourage elles font face à des “racontas.”

Des ragots par ci, par là viennent pimentés leur vie. En effet, des individus qui ne connaissent rien du passé ni du future de ces braves femmes les jugent sans avocats. Ils déboîtent sur elles injures, critiques et bien de choses. Mais avec un calme légendaire elles ne réagissent souvent pas à ces ragots. Bien que parfois saoulées par ces individus elles craquent et libèrent leur démons qui se font le plaisir de dévorer, griffer, déchiqueter leur proie ( :-D).

Tout cela tourne dans sa tête et elle le gère seule. La santé, la scolarisation, l’épanouissement et bien de chose viennent s’ajouter. Elles vivent dans un stress constant qui ne dit pas son nom : des héroïnes, je ne cesserai de le dire... Cliquez pour tweeter

 +Et pourtant il faut vivre…..

Tu es mère célibataire par choix assumé ou situation de la vie? Dans l’un ou l’autre cas, il ne faut pas arrêter de vivre. Les dés sont déjà jetés. Il faut donc vivre. Vivre! Vivre parce qu’il ne faut pas donner raison à la société au vu des nombreux préjugés. La société n’attend qu’une chose, ton échec. En effet, elle ne veut pas encourager ton choix. Pour elle, il ne faut surtout pas que ton cas fasse école. Alors ton échec est pour elle une réussite. Alors vous devriez vivre parce que choix assumé ou pas, vous êtes maman célibataire et fière! Toute la société doit vous voir réussir et vous féliciter pour votre réussite légendaire. Aussi vous devriez vivre pour vos enfants.Tout tourne autour d’eux, vos enfants. Ce sont pour eux que vous êtes maman célibataire. Cliquez pour tweeter

Alors Il faut vivre pour ses enfants en gérant le stress, la tristesse. Tout ces mauvais états pourraient traumatiser les enfants car le bonheur d’une mère favorise le bien-être et l’épanouissement de sa famille. Parce que vous vous battez pour eux, vous saignez pour eux, parce que vous essuyer des humiliations pour eux, alors vous vous devez de rester debout et ne point fléchir pour eux. Cliquez pour tweeter

Rappelez vous toujours, qu’ils n’ont que vous.  Les fruits de vos nombreuses souffrances sera leur épanouissement et leur accomplissement dans la vie. De votre soif de vivre d'aujourd’hui sortira un être comblé qui vous essuiera les larmes de demain. Cliquez pour tweeter Alors soyez fortes pour eux, soyez fortes pour le meilleur lendemain. Courage à vous donc maman forte, maman brave, maman fière.

La vie réserve parfois des choses forts étranges mais remplies de défis. Cliquez pour tweeter

 Qui aurait pu imaginer que petite fille qui naissait toute joyeuse et souriante allait se retrouver dans de pareil cas. Devenir une mère célibataire qui essuie de partout des coups, et sans tout réussir quand même ses tours . Les poids de la vie, elles les portent avec fierté et souvent ne fléchissent jamais. Aujourd’hui’ui que nous sommes à nouveau au parfum de leur histoire, de leur quotidien alors soutenons les. Je lance un appel à toute personne qui connait une mère célibataire de contactez l’équipe Beblog pour qu’ensemble nous fassions le geste utile. D’emblée merci à vous.

#Mèrecélibataireetfière

#jesuisunemèrecélibataire

2 commentaires sur “Mères Célibataires: Ces héroïnes dédaignées de nos sociétés”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *