LA GEEK PLANETE 3.0: INTERVIEW AVEC FRANCK AGBEAGBE

Temps de lecture : 9 min

Minasan Kon’nichiwa (Bonjour à tous) !!!! Ici Law-Sensei. On se retrouve pour un nouvel article de Culture Otaku. Je vous ai manqué (LoL) ?!!! Pour me faire pardonner si c’est le cas, je vous reviens aujourd’hui avec une grosse interview autour d’un évènement qui annonce depuis peu ses couleurs. Si vous ne le savez pas, le mois de Décembre est un mois consacré dans la culture japonaise à l’animation, aux mangas, aux jeux vidéos et technologies. C’est dans ce cadre que se prépare depuis quelques temps déjà au Bénin un évènement rassemblant tout cela : ‘‘ La GEEK PLANETE’’.  J’ai eu l’honneur de dégoter une interview avec la tête pensante derrière (Luckyyy !!!). Bien, sans plus tarder, allons ensemble à la découverte de la GEEK PLANETE. 3, 2, 1…. IKUZOOOO !!!!!

Q1 : Bonjour Mr, Présentez-vous s’il vous plait.

R1 : Bonjour, moi c’est Franck AGBEAGBE, parfois vous entendrez les gens m’appeler Drey ou Dreyfus. Je suis traducteur, mais je fais aussi des sous-titres de films et séries entre autres choses. Passionné de technologie, de jeux vidéo, de films (plus ils sont vieux, mieux c’est) et de comics, je fais partie de Nakama Corp, l’équipe de jeunes geeks et otakus qui organisent la Geek Planète.

 

Q2 : Qu’est ce que la GEEK PLANÈTE ? Pourquoi ce nom ?

 

R2 : Geek Planète est le premier festival dédié à la culture geek et otaku au Bénin. Il est basé sur le modèle des comic con*(1) et autres conventions du genre qu’on peut voir dans d’autres pays, tout en s’adaptant à nos réalités. Le nom a été choisi pour traduire notre envie de rassembler tous les amateurs de jeux vidéo, de mangas ou animes, de films ou séries, de comics et plus encore sur une planète, leur planète, où ils pourront célébrer librement leurs passions sans être jugés.

(1): Comic con: Convention internationale de comic books fondée en 1970 par Shel Dorf a San Diego en Californie aux Etats-Unis. Présente des bandes dessinées à l’origine, puis s’élargi au fil des années pour s’ouvrir à une frange plus large de la pop culture, incluant le cinéma, les séries télé, les animes, les mangas, les jouets, les jeux-vidéos et les romans de fantaisie.

 

 

Q3 : Parlez-nous de son origine. Qu’est ce qui vous a poussé à organiser un tel évènement ?

R3 : Tout est parti d’un groupe d’amis réunis dans un groupe Whatsapp en 2016. Le groupe (Mangas & Séries Fanzone) était orienté films, séries et animes bien sûr, et on avait l’habitude de faire des rencontres pour échanger sur nos passions. L’un des membres est venu me voir un jour et m’a dit « Franck, et si on faisait un comic con ici, au Bénin ?! ». Je peux vraiment dire que tout est parti de là, et de la certitude que les jeunes passionnés béninois avaient besoin d’un tel creuset où ils pourront encore plus profiter de ce qu’ils aiment.

 

 

Q4 : J’ose croire que vous n’êtes pas seul à organiser cet évènement. Quel team travaille en amont ?

R4 : Clairement je ne suis pas seul. Pour la réflexion sur la première édition en 2017, on était au nombre de trois. Queutin ARABA, celui qui m’a approché pour évoquer l’idée d’un comic con, Symphorien et moi-même. Peu après nous avons été rejoints par Nicéphore AMOUHOUE, et c’est à quatre qu’on a lancé la première édition. Pour la deuxième, on a été rejoints par Boris et Saïd OKETOKOUN. Et enfin, la première amazone de l’équipe, Jessica GABA, nous a rejoint juste avant cette troisième édition. Voilà mes nakama ! Mais, bien entendu, nous avons une flotte étendue avec des dizaines d’amis qui nous soutiennent et nous aident à chaque édition. Sans eux nous n’y arriverions pas.

A votre droite: Franck AGBEAGBE ;     A votre gauche (tenue aux nuages rouges): Nicéphore AMOUHOUE

 

Q5 : Une présentation brève de la team Nakama Corp ?

R5 : Déjà il y a Queutin ARABA dont je vous ai déjà parlé. Mais la plupart l’appellent Tinkeu. Livreur indépendant, touche à tout, il se considère comme Gamer, Otaku, fan de films et séries du moment. Tant que c’est intéressant il regarde ^^.

Vient ensuite DOFFON Symphorien, mais plus connu dans la communauté sous le nom de Symus Souroy. Il a un master en Télécommunications et Réseaux Informatique, et se décrit comme un fan de technologie, un amoureux des jeux vidéos, et un grand admirateur du Kame et de la Batmobile !

Je vais parler à présent de Nicéphore AMOUHOUE, qu’on appelle tous “Ice”. Commercial titulaire d’une licence en télécommunications- réseaux informatiques il est autant obnubilé par la musculation qu’il est Cinéphile, Otaku, Gamer, fan des comics et aussi des Cosplays. Il lui arrive parfois aussi de prendre le crayon et de nous sortir de superbes croquis.

Boris SESSOU, est notre UI/UX Designer maison. Rêveur à plein temps, il est passionné par la nature, la mythologie et la technologie. Pour lui, tout ce qui tourne autour de la culture geek ( les jeux vidéos, comics, animes, films, etc.) est comme un univers parallèle qui lui permet de vivre plusieurs vies à la fois. Rien que ça !

Il y a également Saïd OKETOKOUN, plus connu sous le nom de Picsou. Il est étudiant en médecine mais aussi un Youtuber qui parle de mangas et d’anime.

Pour compléter l’équipe, il y a Jessica GABA, sociologue, qui travaille actuellement dans un cabinet ministériel. Elle est passionnée de mangas depuis sa plus tendre enfance (depuis sailor moon selon elle), et d’ailleurs cela se ressent lorsqu’on voit le style des dessins qu’elle aime faire parfois. Pour elle, organiser geek planète, c’est apporter son expérience professionnelle au service de ses passions d’enfance.

 

Q6 : Quels sont les objectifs principaux de la Geek Planète ?

R6 : Le premier objectif était de montrer aux geeks et otaku qu’ils n’étaient pas seuls, qu’il y avait dans le pays plusieurs personnes qui partageaient leurs passions. Leur montrer qu’ils n’étaient pas bizarres ou immatures, qu’ils avaient le droit d’être surexcités par la sortie d’un épisode ou l’histoire d’un personnage. Mais ce n’est là que le début, car on voulait aussi créer une communauté forte où les talents des uns et des autres seraient mis en avant. Geek Planète, c’est aussi un endroit où ceux qui ont un don en matière d’art de dessin, de cinéma, de technologie, de jeux vidéo et autres peuvent se faire voir, se faire connaitre et trouver un tremplin pour évoluer plus vite, pour percer.

Geek Planète 2.0 Edition 2018 (1)

 

 

 

Q7 : Quel apport ou quel genre d’impact pensez vous que la GEEK PLANÈTE aura sur la jeunesse béninoise ?

R7 : Notre premier apport, c’est la visibilité. Au cours du festival en lui-même, nous mettons toujours en avant le travail qu’un jeune béninois a abattu, que ce soit sur le plan technologique, cinématographique ou autres. Cette année encore, nous aurons un jeune producteur de films, de jeunes béninois qui viendront présenter le jeu qu’ils ont créé et de talentueux dessinateurs. En dehors de cela, nous avons un groupe où tout le monde a l’opportunité de montrer ses créations, de se faire voir et de confronter ses idées. A plus long terme, nous voulons amener d’un côté les jeunes à ne plus se sentir marginalisés à cause de leurs passions, et pour ceux qui en vivent, nous voulons montrer et rendre accessibles toutes les opportunités qui sont dans le domaine.

 

 

Q8 : La GEEK PLANÈTE 3.0. L’évènement est à sa 3ème édition. Que nous réservez vous de nouveau pour cette édition ?

R8 : Cette année nous allons déjà passer à la vitesse supérieure par rapport aux jeux vidéo. Nous allons tenter de fédérer tous les joueurs pour, avec quelques communautés alliées, mettre en place les premières ligues d’e-sport. L’équipe a aussi prévu plus d’ateliers sur des sujets divers et variés. Tout le monde pourra apprendre et partager sur le sujet qui l’intéresse. Parlant de grosse nouveauté, nous expérimentons cette année le concept de « Geek Chill ». Il se tiendra le dimanche et réserve de belles surprises.

 

 

Q9 : Elle aura lieu quand et où ?

R9 : Geek Planète 3 c’est pour le Samedi 28 et le Dimanche 29 Décembre 2019, à l’hôtel Stella Maris, le Foyer des Marins sis au Quartier Jak à Akpakpa. L’hôtel est dans la rue juste après Irgib-Africa. En face du Stade René Pleven, la rue des Grand Moulins du Bénin. Je crois que tous les détails sont donnés là ! Les activités commencent à 10 h et prennent fin à 20 h.

 

Q10 : Quels sont les modalités de participation ?

R10 : Pour avoir l’accès il suffit d’acheter les tickets d’entrée. Nous en avons 2, un de 3 000 pour une journée, et un autre de 5 000 qui couvre les deux jours et permet de prendre part à tous les ateliers.

Q11 : Comment vous voyez la GEEK PLANÈTE dans 5ans ?

R11 : Comic-con level. Avec des dizaines de salons et d’ateliers où les talents béninois pourront montrer leurs prouesses. Que ce soit en matière de jeux vidéo, de dessin, de technologie, de films et plus encore. Un festival phare où les chasseurs de tête viendront repérer des gemmes, où les corporations viendront présenter leurs produits phares. Mais surtout, une communauté encore plus forte et soudée avec des membres qui vont échanger et s’amuser comme des fous.

 

Q12 : Espère-t-on une étendue sous régionale voire internationale ?

R12 : On va plutôt parler de collaboration, parce que plusieurs pays dans la sous-région ont déjà des festivals de ce genre. L’un de nos objectifs d’ailleurs est, dès l’année prochaine, d’aller faire un clin d’œil à nos confrères de la Foire Otaku (au Togo) ou du MBOAD (Cameroun) pour ne citer que ceux-là.

 

Q13 : Avez-vous rencontré des difficultés majeures dans l’organisation ? Si oui, un appel aux sponsors ?

R13 : Le vrai souci au Bénin, c’est que beaucoup d’investisseurs ne voient pas encore le potentiel à exploiter quand on parle de jeux vidéo, ni la force d’une communauté de geeks. Du coup il est très difficile de lever des financements ou d’avoir un appui officiel. J’en profite pour remercier ici Epitech, l’école de technologie, ainsi qu’Isocel qui depuis 2 ans nous accompagnent sans relâche. On mettra tout en œuvre pour que cette troisième édition soit un franc succès afin que d’autres sponsors puissent être attirés et nous soutiennent pour que Geek planète dans les années à venir soit un évènement incontournable.

 

Q14 : Un Mot de fin pour nos lecteurs ?

R14: Venez vous amuser et passer des moments incroyables en partageant vos passions au sein d’une fantastique communauté.

Geek Planète 2.0 Edition 2018: Photo de famille

 

 

Et voilà c’est fini!! Alors j’espère que cela vous a intéressé. Je suis tout excité 😀 . Le rendez-vous est pris donc! Mille regrets aux absents :mrgreen: . Joyeuses fêtes de fin d’année a toutes et a tous! Sayonaraaa!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *