POÈME: MON MAÎTRE

Temps de lecture : 1 min

Je lis toujours en mémoire,

Les traits que j’ai gardés de toi;
Ton image au visage souriant
Agit toujours à me rendre conscient.

Maître! Toi qui as su me rendre serin
Malgré mes caprices enfantins!
Jamais la colère de ta férule
Ne me ferait oublier ta bonté.

Ô salvateur sans émule!
Tu as achevé en moi l’humanité
Et m’as rendu serviable à ma nation.
Un hommage à toi: voici ma contribution.

Je donnerai toujours ton nom avec hardiesse
Quand,triomphant de mes tristesses,
On me demanderait,dans mes liesses:
<<C’est qui le forgeron de ta sagesse?>>.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *