VRAIMENT VRAIE

Temps de lecture : 1 min

Tellement vraie
Je te voudrais,
De loin ou de près,
Mais surtout en chaque trait.

Voudrais plonger ma tête, mes narines
Dans la savane suave de tes cheveux,
Y rechercher en la sève de leur racine, un aveu:
Ton authenticité féminine.

Me mirer dans tes yeux jais coquillage,
Y rencontrer un reflet fidèle fixe
Où tu apparais sans maquillage:
Vraie avec un visage sans artifices.

Me glisser sur ton corps,
M’embaumer de ton ébène
Pour au pied de chaque poil de chaque pore,
Caresser la fierté d’être née belle.

Je te voudrais
Vraiment vraie,
Te voudrais femme africaine
Sans infâmie certaine.

Une femme naturelle,
Fière de ses propres cheveux,
Visage, beauté, yeux,
Et de son corps: une, vraiment belle.

Je te voudrais fidèle à tout toi-même
Et que tu puisses l’être à l’être que tu aimes,
À tes racines et origines,
Ceci avec fierté et sans gène.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *